vivre

La rêveuse

Depuis son arrivée à Los Angeles voilà maintenant 18 ans, Taryn Wittlin, alias Trixy Starr, a bâti une entreprise de bijouterie prospère ainsi qu’une communauté internationale de fans. Elle a également fondé sa propre famille. Et plus récemment, elle a entamé la collaboration de ses rêves avec son « groupe préféré de tous les temps » : The Grateful Dead. L’esthétique de sa page d'accueil est un heureux mélange de fantaisie lumineuse et de pur soleil : toutes ses créations reflètent son positivisme contagieux.

En bref

Taryn Wittlin

Joaillière

Instagram

@trixystarr

Site Web

trixyjewels.com

Les gens peuvent bien penser que c’est du bla bla marketing, mais je désire réellement répandre l'amour, la joie et le plaisir autour de moi. Et les bijoux que je crée reflètent cette volonté.

C’est vraiment incroyable que mes boucles d'oreilles fabriquées avec des feuilles de mauvaises herbes soient notre best-seller des trois dernières années. J'en suis tellement fière, parce qu’elles sont une représentation fidèle de qui je suis, de ce que j'aime. Les articles que je conçois sont ceux que je désire moi-même porter : c'est un sentiment formidable de pouvoir compter sur une clientèle qui apprécie ce que je fais. Je suis heureuse d’être celle qui a créé et commercialisé un accessoire hyper-féminin pour le cannabis, tout en sachant qu’il est également apprécié d’une foule de gens !


Quand je suis en mode « création », j'aime tirer quelques bouffées d’un joint et entamer mes croquis dans cet état d'esprit.

Le cannabis m'a toujours aidée à rester connectée et à profiter du moment présent. Il m'aide à demeurer calme et concentrée dans bien des facettes de ma vie. Quand je suis en mode « création », j'aime tirer quelques bouffées d’un joint et entamer mes croquis dans cet état d'esprit. Lorsque je dois gérer des courriels, quand je fabrique et que j’assemble des bijoux, ou lorsque j'emballe les commandes, le cannabis m'aide à m’acquitter de mes tâches. Quand je sors avec mon fils ou quand je fais des emplettes, je peux régler plusieurs choses tout en demeurant attentive à mon fils. Il n'y a pas forcément de cérémonie spéciale qui entoure ma consommation de cannabis : il fait vraiment partie de mon quotidien et joue un rôle important dans ma quête de bien-être personnel.

Même si nous avons grandi au sein de familles aimantes, la plupart des femmes n’ont pas appris à s’aimer elles-mêmes, à prioriser leur bien-être. On nous a appris à être gentilles envers les autres, mais pas forcément envers nous-mêmes.

Aujourd’hui enfin je peux affirmer que je m’aime, même si j’aspire à m’améliorer un peu plus quotidiennement. Je crois qu'apprendre à s'aimer soi-même est la meilleure façon d'apprendre à s’entraimer. C’est le message que je désire transmettre.

J'ai dû apprendre à me valoriser - non seulement mon allure extérieure, mais mon for intérieur aussi. J'avais un trouble alimentaire quand j'étais jeune : j'ai connu une période de boulimie. Malheureusement, beaucoup de jeunes femmes vivent ça, et c'est vraiment terrible. J'ai dû développer de nouvelles valeurs en tant qu'adulte, en tant que propriétaire d'entreprise, en tant qu’individu qui proclame sans honte : « Je veux répandre la joie dans ce monde ! ». J'ai décidé que je ne voulais pas passer ma vie à me détester, ou à me ranger derrière les opinions reçues de ce qui est « beau » ou « bon ». La confiance et l’autonomie reposent sur une philosophie personnelle qui vous tient à cœur, peu importe ce qu’en pensent les autres : il faut être fièrement fidèle à soi-même.

explorer
développer
La mission de Trixy Starr, c’est de semer des ondes positives à tout vent. Nous nous inspirons de la musique, de l’énergie ambiante, des couleurs vives et d’un « amour-propre radical » afin de promouvoir l’auto-expression confiante et une mode qui respire le bonheur. Je suis très inspirée par les choses que j'aimais quand j'étais petite : les dessins animés des années 80 par exemple, comme Ma petite pouliche, ou Jem et les Hologrammes. Dans l’enfance, nous sommes tellement désinhibés : tout ce qu’on veut faire, c’est jouer et avoir du plaisir. Ces derniers temps, je m’intéresse aux bijoux sertis de lumières, et je compte bien en fabriquer davantage. Quand on veut rendre la mode amusante et enjouée, les possibilités sont infinies ! Quelques artistes inspirants qui partagent ma vision :
1

Jeremy Scott Son utilisation de la couleur est particulièrement amusante. Il utilise des imprimés, des personnages et des animaux plus farfelus les uns que les autres.

2

Melody Ehsani Ses styles sont éclatants et son message étonne. Elle est un véritable symbole de lumière !

3

FAFi Ses personnages sont confiants, audacieux et n'ont pas peur de s’affirmer ! J'aime aussi son utilisation de la couleur, et les styles amusants des jeunes filles qu'elle peint. the girls she paints