vivre

La patronne

Lorilynn est devenue adepte des bienfaits du cannabis grâce au CBD, qui l’ai aidée à surmonter ses douleurs musculaires suite à ses entraînements de cross-fit, une discipline qu’elle pratique encore 6 jours par semaine. Dans ses temps libres, elle accompagne les gens à titre de coach en conditionnement physique en en nutrition, au centre-ville de Toronto.

En bref

Lorilynn McCorrister

Co-founder of Weedbox

Instagram

@lorilynnmc

@weedbox.io

Au-delà de la forme physique ou du bien-être, la vision de WDBX repose sur l'idée que les nouveaux consommateurs de cannabis sont moins intéressés à « fumer la pipe à eau dans le sous-sol de leur mère ». Les millénaires sont davantage motivés par la possibilité rehausser leurs expériences en lien avec l'art, la musique, le cinéma, le design, les voyages et la nourriture.

À 29 ans, Lorilynn défonce le stéréotype de la jeune femme dans un monde entrepreneurial où les enjeux sont grands. Elle est forte et intelligente. Elle n'a pas peur de se présenter et de s’exprimer. Quant à nous, nous avons hâte de voir ce que l'avenir réserve à cette femme remarquable et avant-gardiste.

Jeremy and I started Weedbox (WDBX) because we saw an opportunity to do something special in the cannabis industry and speak to a different kind of customer. That kind of customer is just like me. Cannabis has benefited me in so many ways and continues to support me daily; it helps me get a good night’s sleep so I can get the most from my days, and CBD is a huge part of my recovery plan when it comes to my training.

Le cross-fit, c’est bien plus qu’un hobby : c'est ma passion. Je suis au gymnase six jours par semaine ; je me lève même excessivement tôt pour y aller. C'est mon grand amour. L'entraînement me donne le genre de confiance que je n'ai jamais eue auparavant. Je peux constater, voir et sentir les résultats de mon travail. Quand je suis nerveuse, avant de parler en public ou lors d’une présentation à des investisseurs importants, il survient un moment où je prends le plein contrôle de mes capacités! Je me rappelle que je suis forte. Et puissante. Et que quand je veux, je peux. Ce genre d'entraînement ne vise pas à être parfaite ni belle, mais plutôt à se surprendre à chaque jour et à accomplir des choses qu’on ne croyait pas pouvoir accomplir. C'est ce que je préfère dans le coaching : quand les gens arrivent, ils se disent : « Oh non, je ne peux pas faire ça ». Et je leur réponds : « D'accord, décomposons-le en plusieurs petits mouvements ». Puis ça fonctionne, et on peut voir la fierté et la joie sur leurs visages.

 


La raison pour laquelle je suis coach de conditionnement physique, pourquoi je suis dans l'industrie du cannabis, pourquoi je travaille si fort ? Tout ce que je fais dépend de la même chose : je désire améliorer la vie des autres.

Nombreux sont ceux qui pensent encore qu'on ne peut pas être à la fois athlète et consommer du cannabis. C'est un préjugé difficile à changer. Je fume du cannabis à tous les jours et cela surprend parfois les gens. « Tu es si consciente de ton corps, tu surveilles tout ce que tu manges, tu prends des suppléments, tu fais de l'exercice tous les jours, tu t'entraînes si fort. » Pour eux, il semble contre-intuitif qu'une personne si soucieuse de sa santé puisse fumer un joint alors qu’en vérité, le cannabis est bénéfique pour une personne très productive, parfois anxieuse, comme moi. C’est une des forces derrière les choses que j’ai accomplies.

The reason I’m a fitness coach, the reason I’m in the cannabis industry, the reason I work so hard comes down to the same thing driving everything I do: I want to make other people’s lives better. I want to help people, and women specifically, because they have amazing power and potential and strength. Yes, I do a lot and I’m really busy, but I don’t often feel tired or overwhelmed, because this is the work that truly energizes me. I have purpose. I’m where I’m supposed to be.

Selon moi, l'industrie du cannabis soutient énormément les femmes. Au début de ma carrière, j'ai travaillé dans l’industrie de la musique, dans une maison de disques où j'étais la seule femme. Personne ne me respectait ou ne m'appréciait. On a crié après moi et on m'a rabaissée. Mais même si ces expériences m'ont aidé à développer une carapace, je ne veux plus jamais travailler dans un tel environnement.

Dans le cannabis, je suis entourée de tant de femmes d’affaires qui foncent, et je n'ai jamais l'impression d'être en compétition, je ne ressens pas de méchanceté ni de cliques. J'ai l'impression que nous travaillons tous ensemble vers le même objectif. Bien sûr, il y a eu quelques réunions avec des investisseurs traditionnels où je me suis sentie temporairement sous-estimée. Mais l’autre côté de la médaille, le soutien que je reçois de la part de mes collègues, de mes partenaires et d’autres femmes leaders me redonne confiance et assurance. Nous avons l'occasion de façonner l'industrie du cannabis afin qu’elle ne devienne pas un autre « boy’s club ».

explorer
développer
Selon Lorilynn, les gens qui réussissent partagent des traits communs. Profitez de son expérience : le meilleur est à venir!
1
  1. Les gens qui réussissent croient qu’ils méritent le succès.

Les gens qui réussissent ont confiance en leurs habiletés. Concentrez-vous sur vos forces. Beaucoup d’entre nous gérons mal notre confiance, mais nous savons intuitivement quand nous sommes à notre meilleur. Et quand on se sent bien dans sa peau, les possibilités sont infinies. Je crois aussi qu'il est important de s'entourer de gens qui vous appuient tout en vous laissant assez d’espace pour vous réaliser. Évitez les gens qui veulent vous démolir ou vous voir échouer. Dans nos vies, nous avons tous des gens qui nous retiennent : mon conseil, c’est de s’en éloigner. La vie est trop courte.

2
  1. Les gens qui réussissent n’ont pas peur de la nouveauté

C’est quand on sort de sa zone de confort que se produisent les meilleures choses Il suffit de faire un petit pas à l'extérieur de cette zone, au lieu de se lancer dans le vide du haut d'un pont. Se pousser à faire quelque chose de nouveau et à changer la routine, ce sont les premiers pas vers de meilleurs résultats. On ne peut rien changer sans au moins avoir essayé. be different, you have to first try different.

3
  1. Les gens qui réussissent sont des gens passionnés

Je suis toujours enthousiasmée par mon travail parce qu'il est si important pour moi. Je consacre beaucoup de temps à contribuer à aider les autres : c’est une motivation utile dans les moins bons moments. Mon conseil, c’est de faire ce qui vous tient à cœur. Ainsi, vous n’aurez pas l'impression de travailler.